Marketing & E-commerce

Conseils marketing et e-commerce pour les petits e-commerçants

leviers-acquisition-visiteurs
1

15 leviers d’acquisition de trafic pour votre site e-commerce

Votre site e-commerce propose une offre produits cohérente. Votre positionnement est clairement défini. Votre site est ergonomique. Le temps de chargement de votre site est bon… Malgré tout ça, vous n’avez pas beaucoup de visiteurs. Et, qui dit pas de trafic, dit forcément pas de ventes !

Il est temps de remonter vos manches. Découvrez 15 sources d’acquisition de trafic, qu’elles soient gratuites ou payantes afin d’augmenter le nombre de visiteurs de votre boutique.

Les sources d’acquisition gratuites

Les leviers gratuits ont l’avantage de ne pas avoir de coûts d’acquisition élevés financièrement parlant. Pour autant, ils sont, pour la plupart, très chronophages.

1. L’accès direct

L’accès direct consiste, pour l’internaute, à saisir l’adresse de votre site Internet (appelé couramment URL, c’est-à-dire Uniform Resource Locator ) directement dans la barre d’adresse du navigateur.

acces-direct

Il est possible que votre visiteur ait aussi enregistré votre site dans ses favoris favoris.

L’accès direct suppose que l’internaute connaisse votre site et surtout son URL. Pour cela, la notoriété de votre site permettra d’augmenter les accès directs.

2. Le SEO

Le SEO, abréviation de Search Engine Optimization, est aussi appelé référencement naturel. Il a pour objectif de donner de la visibilité à votre site sur les moteurs de recherche (Google, Bing, etc.). Un bon référencement naturel va permettre à votre site de remonter dans la liste et donc d’être vu par les internautes.

referencement-naturel

Le SEO correspond, dans cet exemple, aux résultats surlignés en bleu, contrairement aux propositions précédées de la cartouche  jaune « Annonce ».

Le SEO n’a pas un effet immédiat. Il faut souvent attendre plusieurs semaines voire mois pour avoir les premiers résultats. Mais, ne baissez pas les bras car le référencement naturel est « vital » pour n’importe quel site.

3. Le content marketing

Le content marketing, appelé aussi brand marketing ou encore brand content, est une stratégie marketing, qui consiste, pour une entreprise, à créer et diffuser des contenus en vue d’acquérir de nouveaux clients. Concrètement, il s’agit de vidéos, livres blancs, infographies, guides, blog d’entreprise, etc.

Le content marketing va permettre notamment :

  • D’améliorer votre référencement naturel,
  • De « légitimer » votre image d’expert de votre secteur d’activité,
  • Potentiellement, de vous différencier de vos concurrents.

4. La recommandation client 

On distingue trois types de recommandation :

  • La prescription spontanée : on parle ici du bon vieux bouche-à-oreille.
  • La prescription  « récompensée » : la parfaite illustration est le parrainage. Un client satisfait intervient comme un apporteur d’affaires. Dans le cadre de cette relation gagnant-gagnant, vous le remerciez avec une remise ou encore un cadeau.
  • La prescription « assistée » : vous incitez vos clients à vous recommander auprès de prospects, à travers les avis clients par exemple. L’étude Nielsen de 2013 sur la confiance des consommateurs montre que 68% des consommateurs accordent de l’importance aux avis en ligne laissés par les autres consommateurs. Ce type de prescription interviendra plutôt comme élément de réassurance que comme levier d’acquisition de trafic.

5. L’emailing

L’emailing marketing est un levier très performant:

  • Le taux d’ouverture moyen en 2014 (tous secteurs confondus) s’élève, en France, à 41,19% (source : Experian).
  • Le taux moyen en 2014 (tous secteurs confondus) s’élève, en France, à 5,67% (source : Experian).
  • Plus de 60% des consommateurs ont effectué un achat en ligne suite à la réception d’un emailing (source : Convertize).

6. Les communiqués de presse en ligne

Les communiqués de presse en ligne vous permettent, sans investissement financier, de relayer vos informations. Elles doivent bien évidemment être ciblées. Au-delà de renforcer votre notoriété, les communiqués de presse vont favoriser votre référencement naturel.

7. Les réseaux sociaux

Qu’ils soient professionnels ou non, les médias sociaux sont un levier d’acquisition de trafic non négligeables. Ils vous permettront aussi de travailler votre notoriété mais aussi de créer une « proximité sociale » (échanges, interactions et partages avec vos clients et prospects).

8. Les partenariats

Créer des partenariats doit s’inscrire dans une vraie stratégie. La qualité des partenariats doit primer sur la quantité. Vos partenariat peut prendre plusieurs formes : échange de liens ou d’informations, encarts, création d’une offre spécifique relayée dans un emailing de votre partenaire, emailing sur la base de données clients et/ou prospects de votre partenaire, etc.

Les sources d’acquisition payantes

Les leviers payants ont un coût plus ou moins accessibles en fonction de votre budget. Mais, leur principal avantage est souvent une visibilité immédiate par rapport aux sources d’acquisition gratuites.

9. Le  SEA

Le SEA, abréviation de Search Engine Advertising, est aussi appelé référencement payant. On parle aussi souvent de native advertising, dont les annonces de Google Adwords sont un très bon exemple.

referencement-payant

Le SEA correspond, dans cet exemple, aux résultats surlignés en jaune. Ils sont facilement identifiables grâce à la cartouche jaune « Annonce ».

Contrairement au SEO, le SEA vous permet de donner de la visibilité immédiate à votre site moyennant finance. Pour avoir un bon ROI, il est nécessaire de bien suivre et affiner les annonces.

10. Le display

Le display, appelé aussi publicité sur Internet, consiste à afficher un encart publicitaire visuel sur un autre site. Le display est un moyen très utilisé.

Pour augmenter le taux de conversion, le pré-ciblage, appelé aussi pré-targeting, n’est plus que jamais important. Adressez-vous à des régies pour gérer votre display et vous aider à cibler vos messages.

11. L’affiliation

L’affiliation consiste à mettre en place un partenariat entre un site marchand, appelé annonceur, et un autre site Internet, appelé affilié. L’idée est donc de promouvoir vos produits ou services sur d’autres sites moyennant rémunération. Contrairement au display, l’affiliation doit être envisagée sur la durée.

Il existe différentes plateformes d’affiliation, qui interviennent comme « intermédiaire » entre les annonceurs et les affiliés. N’hésitez pas à faire appel à eux.

12. Les comparateurs de prix

Les comparateurs de prix sont une source intéressante de trafic, notamment pour deux raisons :

  • Les internautes utilisent régulièrement les comparateurs de prix dans leur processus d’achat. En effet, cela leur permet de comparer rapidement les prix de l’article (prix affiché du produit et frais de port associés), qu’ils souhaitent acheter.
  • Les comparateurs de prix sont très bien référencés dans les moteurs de recherche, ce qui donnera plus de visibilité à vos produits.

Il existe des comparateurs généralistes (par exemple, Kelkoo, Shopping, Idealo, LeGuide, etc.) mais aussi des spécialistes (comparateurs de vol, comparateurs de voyage, comparateurs d’assurance,etc.).

13. Les places de marché

Une place de marché, aussi appelée market place, est une plateforme e-commerce (à fort trafic) sur laquelle les internautes professionnels ou particuliers peuvent trouver les offres de différents marchands. Les plus connus du grand public sont Amazon ou encore CDiscount.

L’avantage des places de marché est de rendre votre offre produits visible auprès d’un très grand nombre de visiteurs. Toutefois, les places de marché ont des inconvénients tels que la diminution de votre marge (vous payez souvent des frais fixes et une commission variable selon la typologie de produits), l’absence de récupération de la totalité des informations clients (ce qui vous empêche de les fidéliser), les difficultés de gestion en cas de litiges, etc.

14. Les réseaux sociaux

Et oui, encore ! Mais cette fois-ci, nous parlons des publicités payantes que vous pouvez diffuser sur les médias sociaux. Le native advertising sur Twitter ou encore Facebook est reconnaissable car il est marqué comme « sponsorisé ».

native-advertising-twitter

Exemple d’annonce payante sur Twitter

15. La communication off-line

Trop souvent négligés, les moyens de communication off-line (flyers, catalogue, affichage, presse, publicités radios ou encore télé pour les plus gros budgets, etc.) sont pourtant indispensables pour faire connaître votre site et générer du trafic.

En bref

Vous connaissez le vieil adage « On ne met pas tous ses oeufs dans le même panier ». Sachez qu’il en est de même pour l’acquisition de visiteurs. Ne vous cantonnez pas à une seule source mais multipliez-les tout en testant, surveillant et ajustant. Sachez aussi que de nombreuses sources et notamment les gratuites, n’ont pas un effet immédiat. Il vous faudra donc faire preuve de patience et compenser, en attendant, par des sources payantes. Mais, cette solution ne doit être que temporaire car un trafic sain et viable n’est pas seulement issu de sources payantes.

Magali • 27 septembre 2015


Article précédent

Article suivant

Comments

  1. Comprendre les modes de rémunération de la publicité online - Marketing & E-commerce

Laisser un commentaire

Your email address will not be published / Required fields are marked *